La promotion de la langue française au Canada sous la tutelle de Calgary

8 septembre 2008

Depuis que je suis père j’ai découvert une télévision francophone de grande qualité, produite hors du Québec depuis 1987, « TFO » connu sous le vocable de la « Télé Française de l’Ontario ». Le succès de TFO dans ma chaumière s’explique surtout par la grande qualité de ses émissions pour enfants. Ma fille Gabrielle est une véritable accro de l’émission « Mini-TFO » une sorte de « Passe-Partout » intelligent, ludique et plein d’originalité. Une émission en ondes quotidiennement pendant 8 heures, soit de 6h30 à midi, de 15h00 à 16h30 et de 18h00 à 19h00, essayez de battre ça !

Depuis 1998, du fait de l’éloignement de mon chalet des grands centres, je n’ai pas eu le choix d’utiliser un diffuseur par satellite soit la compagnie Starchoice, propriété de Shaw Communications de Calgary. Pour limiter les frais, j’utilise aussi Starchoice chez moi à Repentigny. Et hors de question d’utiliser l’Express-Vu de Bell Canada, compagnie arrogante avec un service à la clientèle tout aussi condescendant.

Il y a une semaine ma fille qui sélectionnait machinalement son émission préférée, n’arrivait plus à la trouver. Finalement j’apprends avec stupéfaction que Starchoice a retiré TFO de sa grille de canaux. La raison affichée à l’écran : «Pour faire place à plus de canaux HD, Starchoice retire TFO de sa programmation… ». Aussitôt je me réfère à Google pour trouver cet article de Cyberpresse qui me signale que Starchoice n’a pu s’entendre avec TFO sur le paiement de droits de redevance et que pour mettre de la pression sur ces derniers, a retiré TFO de sa grille « manu militari».

J’écris alors à Starchoice qui me répond laconiquement la même bouillie pour les chats «la raison du retrait se justifie par l’ajout de canaux HD et bla, bla, bla». Devant le manque de transparence de Starchoice je mets en action mon clavier inquisiteur pour porter plainte au CRTC, à l’Office des affaires francophones du gouvernement de l’Ontario, à TFO, à l’Association des francophones de l’Ontario et tutti quanti…

Finalement mes démarches ont porté fruit, bien que ce ne soient que de petits fruits pour le moment. Je vous invite à lire la réponse par courriel du gouvernement de l’Ontario et surtout plus bas, leur lettre envoyée à Starchoice. Impressionnant.

Bonjour Monsieur Laporte,

Dossier Nº 08-09-002

Pour faire suite à votre courriel d’hier, il me fait plaisir de vous informer que nous avons effectivement fait une recherche sur le dossier que vous nous avez présenté. Avant de mener une enquête sur une plainte, le commissariat doit d’abord établir s’il a juridiction. Le commissariat a droit d’enquête sur les services en français offerts par les ministères et les organismes du gouvernement de l’Ontario assujettis à la Loi sur les services en français cependant la loi ne s’applique pas aux sociétés privées comme c’est le cas pour Starchoice.

Le commissaire partage toutefois votre déception quant à la décision de l’entreprise de ne plus diffuser la programmation produite par la chaîne TFO. C’est pourquoi nous avons communiqué avec Starchoice pour leur faire part de nos inquiétudes. Vous trouverez en pièce jointe une copie de la lettre qui leur a été envoyée.

Si vous le désirez, vous pouvez aussi entrer en contact avec eux aux coordonnées ci-dessous.

Mme Cynthia Rathwell
Vice-présidente, Affaires réglementaires et programmation
Star Choice Communications Inc.
440 Laurier avenue ouest, bureau 200
Ottawa ON K1R 7X6
Phone: (613) 234-6265 Fax: (613) 234-7502
Email: cynthia.rathwell@starchoice.com

En vous remerciant d’avoir pris le temps de porter cette question à l’attention du Commissariat, je vous prie d’agréer. Monsieur, mes salutations distinguées.

Jocelyne Samson

Commissariat aux services en français
Analyste principale, enquêtes
700, rue Bay Street, bureau 2401
Toronto (ON) M7A 2H8
tél.: 1 866 246-5262
ou 416-314-8292
téléc. : (416) 314-8331
courriel Jocelyne.Samson@ontario.ca

Voici plus bas une copie en PDF de la lettre expédiée par le gouvernement de l’Ontario à Starchoice. C’est vachement impressionnant de lire qu’un gouvernement à 95% anglophone fasse des remontrances à une entreprise anglophone sur la survie de la langue française au Canada. Une lettre solide, bien étoffée et qui me donne encore espoir de revoir TFO en ondes.

De plus ils ont fait parvenir ma plainte à Graham Fraser, le commissaire aux langues officielles du Canada. C’était un gros morceau que j’avais oublié. Merci au gouvernement de l’Ontario qui finalement défend mieux les intérêts des francophones que nos bœufs de l’Ouest.

08-09-002-starchoice-tfofr

« Ne doutez jamais qu’un groupe de personnes puisse changer le monde. En réalité, c’est toujours ce qui s’est passé » Margaret Mead (1901-1978)

Laisser un commentaire

 

Previous post:

Next post: