À Saint-Malo, beau port de mer !

9 août 2007


À notre arrivé au camping du verger, à la pointe de Cancale, nous avons réussi à se dénicher une place, même si on affichait complet. Tout ça grâce à nos négociateurs Gérald et Benoit. Nous avons dégoté un endroit plutôt moche. Le sol était rocailleux et bossu. Nous avons eu du mal à planter les piquets lors de l’installation des tentes. Ce qui ne nous a pas empêché de nous amuser et de tous nous retrouver à la plage.

La mer ressemble à une grosse piscine à vagues avec un gout salé et amer. Mais l’eau est de glace. Nous sommes sortis de l’eau, frigorifiés, pour se mettre à table. Avant le souper un saut dans les douches nous a permis d’enlever le sel sur et une couche de crasse. Il n’y avait que 5 douches et elles étaient toutes occupées par des campeurs. Ils n’étaient pas très rapides, tellement qu’au bout de 30 minutes d’attente, nous pensions qu’ils s’étaient tous endormis dans la douche. Finalement après 45 minutes, nous étions faim prêt pour le souper.

Hier c’était le festin concocté par les animateurs. Nos cuistots d’un soir nous ont infligé des pâtes « pâteuses ». Nous avons également dégusté la spécialité élaborée de Benoit, soit la tranche de Camembert sur un bout de baguette. On nous a également servi un verre de vin rouge d’occasion (ou de la boisson gazeuse) accompagné d’une salade. Après le souper, notre équipe, les Underdogs* ont écopé de la vaisselle. Des farfadets nous ont jeté un sort pour faire durer éternellement le lavage de la vaisselle; les animateurs étaient inquiets à cause de la nuit déjà tombée depuis longtemps. Malgré tout, nous nous sommes endormis malgré les bosses et crevasses au milieu de notre dos.

Lors du p’tit dej’, nous avons mangé des céréales arrosées de lait en poudre sans saveur réelle ou artificielle. Nous avons accompagné cette entrée pas terrible avec des rôties garnies à notre gout (Nutella, confiture, marmelade). Gérald toujours aussi adroit, a trempé sa toast de Nutella dans les cheveux de Maryse, tout en niant avoir causé un dégât avec la poudre de chocolat chaud.

Ensuite nous sommes allés visiter St-Malo, d’où est parti la plupart des colons pour la Nouvelle-France. Elle est aussi le lieu de naissance de Jacques Cartier. Ville très belle, elle a servi de port allemand lors de la seconde guerre mondiale. Détruite à 80% lors des bombardements, elle a été reconstruite selon les plans originaux. Pendant que la majorité du groupe visitait le cœur de la ville, Simon B et Gilbert sont allés se tremper les pieds sur le bord de la mer. Benoit cherchait toujours un endroit pour une connexion Internet sans fil gratuite afin de télécharger le dernier texte et des photos sur le blog.
La mer était absolument magnifique même si elle était agitée. Le paysage était de toute beauté. Sur le chemin de retour Alexandre a échappé son cornet double boulle chocolat-vanille dans ses mains et a été quitte pour terminer sa collation en se léchant les mains.

Cette chronique a été écrite grâce à la collaboration de l’équipe des « Underdogs » : « William, Gilbert et Simon B ».

Les Super U vaincront !

Yves août 9, 2007 à 06:01

Salut les voyageurs!
Félicitations pour vos récits et anecdotes. Nous espérons pouvoir vous lire à tous les jours. Respirez profondément l’air salin…vous y trouverez beaucoup d’inspiration!!!
Message à Gab : code postal du père de Lo Pat J6A3A6. Pour sa mère, besoin de son nom de famille.Bonne continuationà tous.

Stéphinette août 9, 2007 à 16:07

Coucou à vous… J’espère que vous passer toujours un bon voyage!!!

Le mesage s’adresse encore une fois a Alex….(*N’ayez crainte c’est le dernier promis!)
Alex va voir tes messages stp sa urge encow.Désolée encore une fois de vous déranger….. Sur ce, Bonne journée!!!
-x x x y z-

jennylee août 9, 2007 à 22:08

saluee les voyageur je vous souhaite de vous amuser ma gang de chanceux!!!!! gilbert on sennuie de toi caro jenny anne et ta famille

Laisser un commentaire

 

Previous post:

Next post: