Nos anges gardiens

7 août 2005

7 août 2005
Nos anges gardiens

Benoît : Je n’ai pas eu la chance de voir nos vedettes à la télévision ce matin dimanche. Anne m’a dit que Pierre-Marc, Raymond et Étienne ont crevé l’écran à RDI dans leur entrevue pour Pagayer pour l’autisme. Quelle belle façon de finir ce projet, d’autant plus que nous aurons une couverture dans le Journal de Montréal cette semaine. Nous sommes aux anges. Nous sommes aux anges mais nous leur devons beaucoup. Nous leur devons tous à ces anges qui nous permis de réaliser ce projet un peu fou et qui ont cru en nous.

D’abord aux partenaires qui nous offert de l’équipement pour notre descente comme les tentes et les vêtements de Mountain Hardware, les canots d’Esquif, la pile et les panneaux solaires d’Environergie, l’ordinateur, les chandails pour les enfants et le communiqué de presse offert par VIA Rail, la caméra offert par Stéréo Plus de Joliette et la location de matériel de Mountain Équipement Coop, J’aimerais souligner l’implication de notre partenaire pour la nourriture, IGA Crevier de l’Assomption / Joliette, notre diffuseur officiel le FM M103,5 de Lanaudière, notre hébergeur du site web Vdl2 et nos vérificateurs et traducteurs de textes 90degrés Communication. D’autres supporteurs bénis nous ont offert des rabais souvent important pour le transport, comme QNSL pour le train entre Sept-Îles et Schefferville, Norpaq pour l’avion de Schefferville vers la George (et les nombreuses cabanes sur la rivière), Air Inuit pour le transport en avion de et vers Montréal et Desgagnés Transartik pour le retour du matériel en bateau de Kangiqsualujjuaq vers Montréal. J’aimerais saluer d’autres anges qui nous ont si gentiment accueillis avant, pendant et après la rivière, tel Dr Urgel Pelletier de Sept-Îles, Claude St-Aubin de Schefferville, Diane, Claude et Christian de la pourvoirie Wedge Hill, et à Kangiqsualujjuaq Jean-Guy St-Aubin, son fils Claude et Pierre Tourangeau.

Le groupe rayonnant à la fin de l'expédition. Étienne, Raymond, Gérald, Benoit et Pierre-Marc

Les anges les plus importants ont été ceux qui nous ont lus chaque jour. Ceux qui nous ont envoyés des messages d’encouragement que nous lisions religieusement chaque soir. Les anges qui ont contribués à la levée de fonds et ceux qui viendront à la soirée bénéfices du 5 novembre. Et notre Karine, des Répits de Gaby, qui tous les jours s’occupe du bonheur des jeunes autistes. Je me dois de ne pas oublier les anges parmi les anges soit les parents et les familles d’enfants autistes pour qui nous dédions chaque coup de pagaie, chaque vague, chaque rapide. Ils nous ont permis d’avoir une raison de se lever le matin et de persévérer. Notre petite aventure est bien mince par rapport à la leur. J’aimerais en finissant souligner la contribution d’anges qui nous ont supportés depuis un an, soit nos épouses, parents et enfants. À France, Anne, Pauline, nos 2 Laurence, Guillaume, Vanessa, Jean-Philippe, Antoine et Gabrielle. J’aimerais aussi remercier l’ange de mon ange, celle que l’on appelle Grand-maman Brisson et qui veille sur notre fille Gaby depuis de nombreuses années. Sans ses ailes et son auréole nous n’aurions pas fait tout ce chemin. Et bien sûr les 4 gars qui pendant toutes ces réunions, ces appels téléphoniques et ces nuits sous la tente m’ont épaulés, en plus de m’endurer. À Roger, qui a loupé l’Everest des rivières mais qui surmonte actuellement des défis encore plus grands. À vous tous, nos anges, merci d’avoir veillé sur nous.

Laisser un commentaire

 

Previous post:

Next post: