Sarkozy, le petit

5 février 2009

J’ai fait un rêve.  J’ai rêvé que le Québec intervenait dans les affaires de la France en les accusant de maltraiter ses minorités  dans les banlieues incendiées de Paris.  Un brasier qu’a nourri leur nabot de président en les traitants de « racailles à nettoyer au Karcher » (nettoyeur à pression).

J’ai aussi rêvé que M. Bruni insultait les québécois (du moins la moitié d’entres-eux) en les qualifiants de « sectaires ».  En me réveillant, j’ai ouvert le dictionnaire.  Je vous laisse juger par vous même:

Définition de sectaire (n. m.): Adhérent d’une secte religieuse qui, désavouée par une Église, s’insurge contre elle.  Un sectaire fougueux, opiniâtre. La doctrine de ces nouveaux sectaires est fort dangereuse.  Il se dit aussi, dans le langage courant, de Ceux qui professent des opinions étroites, intolérantes et violentes. Adjectivement, Un esprit sectaire.

Definition du mot « sectaire » selon : Dictionnaire de L’Académie française

En espérant qu’il ne me fera pas virer de mon emploi.


Garamond février 6, 2009 à 08:50

Cessons nos luttes fratricides ! Aimons les Anglais, ils nous aiment bien, eux ! (même s’ils nous fourrent depuis 250 ans !)…
C’est ça le message de ti-cul Sarko…

Laisser un commentaire

 

Previous post:

Next post: