Les 10 pires publicités sur Facebook

23 mars 2009

Nous savons que les sites web « non-transactionnels » survivent grâce à la publicité.  Plus spécifiquement les moteurs de recherche comme Google, MSN ou Yahoo et les sites sociaux comme Facebook et MySpace.  Ils tentent de vous attirer, de vous séduire et de vous convertir en utilisateur pour qu’éventuellement, vous cliquiez sur leurs pubs ou encore mieux, que vous affichiez votre propre pub.

Et parlons-en de ces publicités générées par les utilisateurs, spécialement ceux de Facebook.  J’ai toujours été fasciné par la piètre qualité graphique, textuelle ou du contenu de ces annonces.

Pour le plaisir des masochistes, j’ai dressé la liste des 10 plus médiocres pubs trouvées sur le réseau social le plus populaire sur terre.  Attention ça va être douloureux.  Prenez une petite aspirine avant la lecture :

1. Harper souriant avec un gros chèque : Le visage découpé d’Harper, tenant un chèque de plusieurs milliers de $ avec un message style : « Le premier ministre veut vous donner beaucoup de $$$ ».  Pourtant la dernière fois que j’ai vérifié,  Harper et Charest détournaient autour de 50% de mon salaire, chaque semaine…

fbharperfbharper2

2. Effacez votre casier judiciaire. Cliquez, sortez votre carte de crédit et hop, votre casier judiciaire disparaîtra. Bien oui, chose. C’est  Elvis qui me la dit…

fbpardon

3. On vous donne tout, et c’est gratis. Un ordinateur MAC, une semaine à Cancun, 500$ chez Canadian Tire and more. Tu n’as qu’à payer la livraison, qui se fera le 1er avril.

fbcantirefbcancun

4. Faites beaucoup de $, assis chez vous, sans rien faire. Je vous demande seulement 50$ pour vous révéler mon secret.  C’est facile : vous fourrez des épais sur Facebook en leur demandant 50$ pour leur révéler votre secret.

fblazyfbcrosseurs

5.  Les pubs en français truffés de fautes. J’ai déniché ce spécimen particulièrement impressionnant. Une insulte à l’intelligence…

fbfautes

6.  Girls, girls, girls. Des photos de pétards, pour celui qui s’ennuie.  Il y a même un club de rencontre pour les 50 ans et plus.  En fait on me l’affiche parce que j’ai inclus l’année de ma naissance lors de mon inscription.  Si j’avais écrit 1910, on m’aurait probablement poussé une pub pour un club de rencontre pour les 90 ans et plus.fb-girl

fb50ans

7.  Les groupes extrémistes étranges. Ici une pub de végétariens qui veulent détruire l’agriculture industrielle, en commençant par l’élevage des bœufs et vaches.  Ça rend agressif manger de la salade ?

fbbeef

8.  Les pubs chocs avec des photos pseudo-érotiques. Ici une pub d’imprimerie  montrant une personne qui baisse ses sous-vêtements.  J’imagine qu’ils ne veulent pas que l’on se fasse prendre les culottes à terre…

fbculotte

9.  Les pubs personnelles, brunes, à grosse moustache. Une de mes classiques.  Je ne peux réprimer ma pulsion de cliquer sur cette publicité séduisante.

fbcentury21

10.  Les cochonneries ésotériques. Un talisman magnétique ou un bracelet qui guérit vos bobos.  Il vous faudrait un bijou qui vous protège des fraudeurs et des bébelles pour naïfs.

fbbracelet

Si un jour vous apercevez une offre sur Facebook qui semble trop belle pour être vraie, méfiez-vous, c’est probablement qu’elle n’est pas vraie. Ces pubs sont de véritables pièges-à-con comme le fameux sondage de Canadian Tire où l’on vous donne 500$.  En fait c’est un faux concours-quiz où l’on vous demande votre numéro de cellulaire pour vous envoyez des SMS à 2$ pièce.  Et il est systématiquement impossible de se désabonner.  Soyez vigilant avant de cliquer.

fbcantire1

Et mon coup de coeur:  « le panthéon de la kétainerie« .  Un site d’un graphisme d’un autre âge qui ne vends rien.  Le responsable a colligé 3 300 objets d’un goût douteux.  Allez-y, vous serez téléporté en 1997, année de création de ce site…fbketaine

Garamond mars 24, 2009 à 07:09

Quelles horreurs !
J’ai hâte qu’on introduise une censure «esthétique» sur le Web pour bloquer ces horreurs…

Daveed! mars 24, 2009 à 12:22

C’est vraiment moche oui…la plupart contiennent au moins une faute en plus. Heureusement en général la publicité web marche au 1% de clic environ, j’espère que ces pubs ont un taux encore plus bas, beaucoup plus bas…

Benoit Laporte mars 24, 2009 à 21:19

Facebook aurait tout intérêt à surveiller la qualité de ses pubs pour restaurer un peu le niveau de confort de ses utilisateurs de son site. En ce moment ce site grouille d’annonces de fraudeurs, de faux-prophètes et de vendeurs de scraps. Triste constatation de l’état du web.

Pierre Arpin avril 18, 2009 à 22:25

Bonjour,

Je te remercie d’avoir effectué un petit lien à mon célèbre site de kétaineries.

Ce site se voulait au départ provocateur dans le but avoué d’avoir des discussions musclées sur le thème de la kétainerie.

Les gens ont participé en me fournissant d’incroyables suggestions tant et si bien que ce site est devenu un véritable monstre avec le temps.

La présentation graphique digne des débuts du web est intentionnelle. Certes je dispose de moyens limités pour afficher une présentation professionnelle, mais ce site occupe passablement de mon temps surtout depuis que je suis à la retraite.

Je remercie les nombreux collaborateurs qui me fournissent d »incroyables trouvailles en plus des miennes. Je réalise que ce site est devenu une sorte d’encyclopédie avec le temps.

Je compte insérer quelques éléments de ton blogue en te renvoyant l’ascenseur. Il fait bien s’entraider entre webmestres.

Amicalement !

Benoit Laporte avril 19, 2009 à 09:39

@Pierre Arpin Je trouvait l’idée très originale de promouvoir son site (non-transactionnel) avec une annonce sur facebook. En plus ce site est un clin d’œil sur un phénomène social qui perdure malgré les années. Je sais que tous les goûts sont dans la nature mais les fruits en plastiques et les plantes en plastiques du Dolorama, ne sont pas disponibles dans la nature ;-). Il y a eu dans l’histoire l’art Baroque du 17e siècle et le style Rococo du 18e, qui s’approchent étrangement, à plus petites échelles, de nos kétaineries modernes. Continuez votre travail d’anthropologie…

Laisser un commentaire

 

Previous post:

Next post: